IMG_1302
IMG_1302

press to zoom
IMG_1279
IMG_1279

press to zoom
IMG_1291
IMG_1291

press to zoom
IMG_1302
IMG_1302

press to zoom
1/7

Fiat 500

Caractéristiques du modèle :

Type : Fiat 500 110F

Année : 1972

Kilométrage :

Carte grise : Normale

Places assises : 4

Architecture moteur : 2 cylindres en ligne

Cylindrée : 499cc

Carburant : Essence

CV Fiscaux : 3

Boite : mécanique à 4 rapports

 

Historique du modèle :

1969 - Fiat 500 L 110F La Fiat 500, cette dénomination commerciale connue dans le monde entier a fait la popularité internationale de Fiat. Aussi célèbre que la Coccinelle ou la 911, sa renommée est telle qu'elle est réapparue ces dernières années sous une forme moderne. La toute première série de Fiat Nuova 500 est présentée à Turin le 4 juillet 1957. Elle était équipée d'un moteur bicylindre vertical refroidi par air de 479 cm³, disposé à l'arrière, délivrant 13 ch et autorisant une vitesse maximale de 85 km/h, avec une consommation de seulement 4,5 litres aux 100 km. L’incarnation de la Dolce Vita, le pot de yaourt le plus emblématique de l’histoire de l’automobile !

Carrosserie/extérieur :

Notre modèle est de 1972 en bon état.

Les ouvrants sont en bon état et ne présentent pas de défauts, les portes ferment correctement et l’alignement avec la carrosserie est bon.

Les chromes sont bien positionnés et ne présentent pas de déformation. Les autres parties chromées (tours de phares, joncs de pare-brise, baguettes, rétroviseurs) sont en excellent état. Des jantes de type sport ont été montées, ce qui donne une touche de modernité.

Les feux sont en bon état et fonctionnels. Les optiques ne sont pas cassées.

Au niveau de la carrosserie aucune bosse, coup, ou déformation n’est à signaler. La peinture a été reprise en blanc nacré et présente bien malgré quelques défauts.

Habitacle :

La sellerie a été refaite dans un magnifique rouge assorti à la capote, neuve elle aussi.  Les intérieurs de portes et n’ont pas de traces d’accès à bord. La capote et son arceau sont en bon état et fonctionnels. L’avantage de tout déplier à la main est que ça ne tombe pas en panne !

L’instrumentation de bord est fonctionnelle, les vitrages ne sont pas cassés. La boite à gants est propre. La jauge à essence est neuve.

Les carreaux s’ouvrent et se ferment sans difficulté.

 

Châssis :

La mise sur le pont confirme que le véhicule est sain. Les endroits les plus susceptibles (Intérieurs d’ailes, passages de roues, planchers, baie de pare-brise, intérieur de trappe de réservoir) sont en bon état.

Réserve d’usage : par principe nous ne pouvons garantir ces éléments au-delà de leur bon état visuel et fonctionnel validé lors de l’essai sur route et de la mise sur le pont.

Notre check-up complet (disponible sur demande) nous confirme le bon état des trains roulants et du système de freinage.

 

Moteur/Transmission :

L’essai routier confirme une mécanique en bon état. Le 2 cylindres démarre et se lance avec vigueur à froid comme à chaud, son ralenti est stable et aucun bruit ni fumée suspecte ne sont détectés. Le moteur prend ses tours sans à-coups ni surchauffe. La prise de compression montre un moteur en bonne santé. Un allumage électronique est en place.

Un réglage de la carburation vient d’être effectué et l’ensemble est homogène.

Les rapports passent sans encombre dans les deux sens. La marche arrière se trouve facilement.

Comme beaucoup de modèles de cette période, l’étanchéité des organes reste moyenne.

 

Notre avis :

Est-il encore nécessaire de présenter ce modèle ?

L’accessibilité des pièces, la simplicité de la mécanique et de la conception font de la Fiat 500 un superbe achat aussi pratique de séduisant.